AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionSite
Derniers sujets
» Insultes médiévales !
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeMar 5 Mai - 19:12 par Planaire

» Expedition to Sigil la Cage !!!!
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeSam 2 Mai - 11:54 par Planaire

» La Salle de Transit de la taverne
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeSam 2 Mai - 11:52 par Szass

» Quand on arrive en ville...
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeMar 6 Jan - 22:58 par Maximilien

» Meurtre au nouveau Palais Vofoli
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeLun 5 Jan - 15:48 par Szass

» La guilde de Langue Coupée
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeDim 4 Jan - 13:33 par Szass

» Bonne année
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeVen 2 Jan - 1:31 par Mordicus

» La Totale Laelith 300%
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeMer 31 Déc - 7:30 par Szass

» FAI ?
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeMar 30 Déc - 13:54 par Szass

» Le Parc d'attraction de Kolocoa
Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeSam 27 Déc - 0:10 par Szass


Quand on arrive en ville... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeDim 16 Nov - 11:07

Donc je vais commencer à travailler sur l'arrivee à la citee sainte, par la route montagneuse, à grand renfort d'ookhab et de glissement de terrain...
Ce sujet s'etoffera au fur et à mesure que je l'éditerai, juqu'à ce que j'estime en avoir fini. Je le poste sur le forum, pour que vous puissiez suivre le processus de création et réagir, ou suggérer des choses, voire me corriger si j'oublie quelque chose d'essentiel.
-La Halte:
Ce grand chalet est coincé en plein col du Virtabran, encastré entre deux pans de roche grise, comme si il avait glissé là au terme d'une avalanche et s'y était retrouvé coincé avec ses balcons et ses encorbellements de bois peint, son toit pentu et ses volets rouges couvert de griffures. Le pélerin, le voyageur ou le malandrin peuvent au premier abord lui trouver une aura sympathique et réver de flambées joyeuses et de soupers roboratifs, vouloir echapper aux brumes moites qui escaladent les pentes et se retrouver en rassurante compagnie. Mais c'est souvent dans un malaise géné qu'il plonge une fois franchies les portes et que sur tous les murs, sur toutes les poutres, il découvre des têtes d'animaux qui le fixent froidement de leurs pupilles de verre. Pas un endroit, pas un site sans son trophé macabre, des pieds des chaises en sabots de biches, jusqu'aux patères pour accrocher sa cape, toute de cornes et de crocs, de pattes griffues ou d'ivoire poli.
Car la Halte est avant tout un relais de chasseur, un abri cossu pour tous ces messieurs les clercs courtisans et les bourgeois de la cité, qui aiment la chasse au Mafflu ou au Cerf. Ils sont là, avec tout leur équipage, leurs porteurs et leurs fusils, juchés sur le grand balcon de la salle commune, à se gausser des mines deconfites et des atours usés des pélerins, à leur jeter parfois les reliefs de leur repas, comme à une meute de chiens errants. L'aubergiste laisse faire, trop content de ces clients et de leurs pourboires, d'autant que certains logent ici des mois entiers, fuyant les foules bigotes qui envahissent sporadiquement leur si belle cité.
Instantanné: Une tempête de neige s'annonce et force une poignée de pélerins, dont les Pjs à s'abriter à la Halte. Laissez leur découvrir l'ambiance particulière du lieu, qui est à demi vide en cette saison. Puis alors que la tempête se déchaine et cogne de son poing glacé contre les volets, voilà que votre joueur le plus influençable a une envie pressante et qu'il est obligé de se lever en pleine nuit, à la lumière chiche d'une bougie. Le trajet jusqu'aux latrines est stressant au possible, regards croisés des têtes empaillés sur les murs, dont les prunelles fauves accrochent la flamme de la chandelle et semble reprendre vie un instant, le chalet qui craque comme une carcasse malmenée par les bourrasques, les ombres des trophés déformés par l'éclairage fuyant, et même ce phacochere bouffi, posé en haut d'un meuble, et dont le ventre distendu évoque celui d'une femelle enceinte, gargouillant de petits monstres en gestation. Et puis le cadavre de ce pélerin le ventre ouvert de l'aine à la gorge comme déchiqueté.
Dans ce huit-clos en pleine tourmente neigeuse, pelerins et chasseurs vont se rejeter la balle, s'invectiver et chercher un coupable. Il y aura bien des chasseurs pour crier au psychopate, et des mystiques pour évoquer un retour à la vie de tous les trophés qui cherchent à se venger. Apres tout, est ce que ce n'est pas à coup de griffes que le pauvre a été partagé de la sorte? Un illuminé sera tellement persuadé de la justesse de ces propos qu'il ira jusqu'a mettre du sang sur les griffes ou les crocs d'une relique empaillée et ainsi prolonger le malaise et compliquer l'enquête.
A la deuxieme victime au visage dévoré, les tensions entre chasseurs et pelerins vont encore progresser, certains se barricadant dans leur chambre, d'autre reclamant justice, certains preferant même courir à une mort certaine en fuyant dans la tempête. Les joueurs si ils veulent enquêter sur la premiere victime auront fort à faire, entre eviter de sanglantes bagarres et raisonner les plus passionnés.
Il semblerait finalement que ce pelerin (la premiere victime) se soit plaint toute l'ascension de douleur stomacale, et en le reéxaminant, l'on pourra découvrir qu'il a été dechiqueté de l'interieur. Une bête ou plusieurs rodent dans la Halte et se cachent, tantot dans le ventre d'un trophée, tantot dans la hote de la cheminée ou ailleurs. Chaque victime les rends plus forte. D'autant que les bêtes empaillés semblent se réveiller, et que certains occupant de l'auberge parlent de claquement de machoires, de crocs se refermant à quelques pouces de leur nuque et d'un souffle chaud sur leur cou. (hysterie collective ou pouvoir hallucinatoire de la ou des créatures à vous de voir)
Ce scénario peut être beaucoup étoffé en essayant de graduer l'horeur et l'hysterie et en investissant sur certaines personnalités coincés dans la Halte avec les PJs, Clerc courtisan viandard, pret à passer tout le monde par le fusil, ou illuminé hurlant à l'apocalypse, en passant par une mere et ses pauvres enfants venus prier pour une petite soeur infirme... Possible qu'on le fasse, avec ma lumineuse moitié, moi qui suis sombre quel beau contraste on fait...On a des idees, ça fera quatre pages pas plus, au Mj de tisser apres...
Bon je vais reveiller ma douce et peut être aller roder un brin entre les tertres et les pins...
A bientot
Maximilien
Maximilien
Pilier de comptoir



Age : Date d'inscription : 15/11/2008 Nombre de messages : 26
Feuille de personnage
Race:
Classe:
Niveau: 1

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/torres.verdu/pages/indexpag.html
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeDim 16 Nov - 19:38

Angoissant !!! eek affraid

Si j'étais un aventurier je décamperai au plus vite, malgré la tempête.
Comment ça je suis peureux ?
J'aime bien la progression des éléments qui s'enchaînent et qui installent le doute, la crainte, l'angoisse... avec une partie enquête cela va de soit.
J'ai hâte de voir la suite. On se croirait dans un scénario Maléfices ou l'Appel de Cthulhu, voire Hurlements.

Par contre il y a un truc que j'ai pas trop compris : le premier à mourir le ventre déchiqueté, tu dis qu'il s'est plaint durant l'ascension de douleur stomacale. Ca veut dire que sa mort n'a rien à voir avec le chalet et ses "occupants empaillés" ?

Donc si j'ai bien compris, le mal vient de la chose qui est sorti de son ventre et pas du chalet en lui-même. Chalet qui, quand même, rajoute sa part de mystère aux évènements, laissant croire aux occupants que ce sont les bêtes empaillées qui se réveillent et crient vengeance, alors que c'est tout autre chose. Non ?

Bref, un endroit pas très chaleureux.
Pour les PJ qui sont déjà à Laelith, je les vois bien chargés d'une mission banale en dehors de la cité, devant redescendre la falaise de Vorn. En passant près du chalet ils remarquent les têtes de "psychopathes" des bourgeois véreux qui les invectivent depuis le balcon, le propriétaire du chalet qui les regarde de travers alors qu'il se trouve près des écuries et referme une lourde malle (le tout nimbé d'une aura inquiétante. Qu'y a-t-il dans cette malle ?... Rien en fait, mais par la suite les PJ se poseront des questions).
Les PJ arrivent en bas de la falaise, font leur mission de routine (escorter un marchand jusqu'à Laelith par exemple ou tout autre chose plus originale...) et, pris dans la tempête, sont obligés malgré eux de s'abriter au chalet précédemment rencontré.
L'ambiance qui se dégage de l'endroit est différente qu'à l'aller. Il n'y a presque plus personne sur la route, il fait nuit, les occupants ripaillent dans un festin de viandes, tels des cannibales affamés. Les PJ sont mal à l'aise parmi ces chasseurs répugnants qui se délectent des produits de leur chasse, arrachant à pleine dents chaque lambeau de chair cuite (ou cru) et en racontant des histoires à faire peur avec un accent digne du plus grand des beauf (voir le film Shetan). Le but étant de faire croire aux PJ que le mal peut venir de ces chasseurs aux coutumes étranges et morbides.
Quand vient la nuit et que le PJ se réveille pour pisser, il tombe nez à nez avec le cadavre de la première victime et là l'enquête commence...

Nul doute qu'ils accuseront les chasseurs et l'aubergiste autant que les bêtes empaillées, rajoutant au passage une tension supplémentaire.
Ils pourront décider d'aller voir ce que contient la malle dans la grange/écurie mais celle ci n'est plus là. Si on lui demande, l'aubergiste dira ne jamais avoir eu connaissance d'une telle malle. Il ment bien sur. Dedans se trouvaient des produits de contrebande (cornes et défenses d'animaux protégés par décret laelithien) et il n'a pas envie d'avoir de problèmes avec les autorités... bref, rien à voir avec les meurtres mais les PJ auront encore plus de doutes.

En fait, dans un tel scénario, le MJ doit préciser à ses joueurs un maximum de détails pouvant les induire en erreur sur le déroulement de l'enquête. Et, tandis qu'ils cherchent du mauvais coté, les meurtres s'enchaînent... Les PJ auront alors moult hypothèses et ce sera à eux de séparer le faux du vrai.

Bref, ce ne sont que quelques idées supplémentaires... Attendons de voir la suite. ok2
_________________
Au royaume des aveugles, l'invisibilité ne sert à rien.
Szass
Szass
Tavernier



Age : 38 Date d'inscription : 21/07/2008 Nombre de messages : 594
Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Magicien
Niveau: 62

Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/city
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeDim 16 Nov - 19:46

Merci, c'est gentil de compliquer la tache des joueurs. Very Happy Sans rire je prends. En plus l'idée de prévoir plusieurs débuts :
-c'est leur première ascension
-ils sont déjà à Laelith
C'est souvent important et intéressant (ils avaient bien compris ça chez Warhammer ^^)
Maximilien
Maximilien
Pilier de comptoir



Age : Date d'inscription : 15/11/2008 Nombre de messages : 26
Feuille de personnage
Race:
Classe:
Niveau: 1

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/torres.verdu/pages/indexpag.html
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeLun 17 Nov - 1:41

Je connais très mal Warhammer mais il parait que c'est un univers plein d'intrigues et de complots, bien plus que les illustrations trop héroic fantasy que les pages de couvertures ne laissaient présager.
En fait, c'est ces mêmes illustrations (où je me rappelle on voyait un nain avec une crête de punk noire et blanche combattant un troll méga bourrin) qui ne m'a pas donné envie de m'intéresser à cet univers. Aussi le jeu de figurines trop baston (et trop cher) faut dire.
Aussi la carte qui ressemble beaucoup trop (même si c'est volontaire) à notre bonne vieille Terre.
Après j'ai lu beaucoup de scénarios Casus Belli de Warhammer et c'est vrai que la plupart étaient bien loin du cliché stéréotypé de D&D, et très sympa même.
Après au niveau des règles j'en sais rien, mais je crois que je m'éloigne du sujet de base, désolé ! Rolling Eyes

Donc, pour en revenir au sujet de base, je dirai que, en effet, compliquer la tâche des joueurs c'est mon hobby.
Les mettre dans la merde jusqu'au cou (***ille) j'adore ça. Mais ce que je préfère bien sur c'est de les voir s'en sortir. Et oui, je ne suis pas sadique non plus même si certains ici (mes ingrats de joueurs bien sur) prétendent le contraire.
Les voir se creuser les méninges pour trouver le bon coupable parmi les nombreux faux.
Ca évite au passage de bacler un scénario enquête dès la première accusation du premier PNJ aux intentions louches qu'ils rencontrent.

De mon coté dès que j'ai un peu de temps (pas évident malheureusement vu tout ce qui traine dans mes tiroirs et que je dois mettre en ligne) je détaillerai quelques PNJ pour ce scénario. Car il faut aussi le reconnaître : plus il y a de PNJ et plus c'est le bordel certes, mais plus l'enquête peut partir dans tous les sens et s'enrichir à bon escient.

Bien sur ce lieu sera inscrit sur la future carte de téléportation au même titre que les background d'Harfang et Mordicus.

D'après toi Maximilien, la Halte elle se trouve où exactement ? A mi parcours de la route de la falaise de Vorn ?
_________________
Au royaume des aveugles, l'invisibilité ne sert à rien.
Szass
Szass
Tavernier



Age : 38 Date d'inscription : 21/07/2008 Nombre de messages : 594
Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Magicien
Niveau: 62

Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/city
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeLun 17 Nov - 8:57

La localisation j'en sais rien... A vous de voir.
Je mettrai aussi la patte au scénar cher tavernier, j'ai encore des idées, le truc c'est que cette semaine je vais être trop occupé, c'est une de mes mauvaises périodes de l'année, mais bon ça viendra.
Maximilien
Maximilien
Pilier de comptoir



Age : Date d'inscription : 15/11/2008 Nombre de messages : 26
Feuille de personnage
Race:
Classe:
Niveau: 1

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/torres.verdu/pages/indexpag.html
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeLun 17 Nov - 11:28

Pas de souci Maximilien ! Fais comme tu peux avec le temps que tu as.
Je dis ça à tout le monde. Je n'exige aucun rendu de travail ! lol!
Le plus tôt est le mieux bien sur, mais je sais être patient et heureusement.

Ah oui je voulais dire aussi à tout le monde que vous pouvez participer à ce sujet au même titre que les autres topic, naturellement.

Toutes idées sont les bienvenues.
_________________
Au royaume des aveugles, l'invisibilité ne sert à rien.
Szass
Szass
Tavernier



Age : 38 Date d'inscription : 21/07/2008 Nombre de messages : 594
Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Magicien
Niveau: 62

Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/city
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeLun 5 Jan - 15:16

Je vais mettre la Halte et le gros instantané sur le site d'ici peu.
Par la suite si des idées viennent il se pourrait qu'un gros scénario remplace l'instantané.

EDIT : voilà, c'est fait.
_________________
Au royaume des aveugles, l'invisibilité ne sert à rien.
Szass
Szass
Tavernier



Age : 38 Date d'inscription : 21/07/2008 Nombre de messages : 594
Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Magicien
Niveau: 62

Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/city
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeLun 5 Jan - 22:59

un peu surbooké cette semaine mais tu as raison faudrait qu'on le mette au propre, d'autant que j'ai des petites idees de comment mener les choses...
Maximilien
Maximilien
Pilier de comptoir



Age : Date d'inscription : 15/11/2008 Nombre de messages : 26
Feuille de personnage
Race:
Classe:
Niveau: 1

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/torres.verdu/pages/indexpag.html
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeMar 6 Jan - 12:58

OK Maximilien, j'attends ça avec impatience.

En attendant j'ai présenté ce que tu avais écris sur le forum, avec quelques bribes de rajout de ma part.

Si on peut en faire un scénario complet ce serait pas mal.
Il faudrait des évènements bien décrits, des PNJ bien garnis et... c'est à peu près tout. Un fil directeur peut-être, minime tout de même, mais qui servirait à faire monter l'ambiance crescendo.
_________________
Au royaume des aveugles, l'invisibilité ne sert à rien.
Szass
Szass
Tavernier



Age : 38 Date d'inscription : 21/07/2008 Nombre de messages : 594
Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Magicien
Niveau: 62

Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/city
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitimeMar 6 Jan - 22:58

tout à fait d'accord sur le quoi qu'y a à fournir ^^... Quand j'ai le temps, on s'y attelle. (mais pas cette semaine, je dois remplir des c..ns de dossier pour les ppre et preparer la programmation du ciné club jusqu'à paques... Et puis je joue samedi, et peut être on tourne avec les élèves de la classe audio le dimanche, donc. affraid ..)
Maximilien
Maximilien
Pilier de comptoir



Age : Date d'inscription : 15/11/2008 Nombre de messages : 26
Feuille de personnage
Race:
Classe:
Niveau: 1

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/torres.verdu/pages/indexpag.html
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville... Quand  on arrive en ville... Icon_minitime


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Quand on arrive en ville... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TAVERNE DU RAT CREVÉ :: 

Discussions sur les cités du Multivers

 :: 

Laelith

-